crowfunding-image

Comment investir dans le crowdfunding : principe, risques, avantages, inconvénients

5/5 - (1 vote)

Voyons dans cet article comment investir dans le crowdfunding : le principe, les risques, mais aussi les avantages et les inconvénients de ce type de placement.

Le crowdfunding est un moyen intéressant de placer son épargne pour profiter d’un rendement supérieur souvent supérieur à 8%. Le crowdfunding permet également de prêter son argent pour des entreprises françaises et donc de participer au développement de l’économie réelle.

Définition et principe du prêt aux entreprises

🔎 En anglais, crowd = foule et funding = financement. On parle de financement participatif en Français.

Le crowdfunding est donc le principe de récolter l’argent des particuliers pour un projet d’entreprise. Cela peut être pour un nouveau produit, une nouvelle machine, un nouveau projet …. Ou encore simplement compléter un emprunt bancaire d’une entreprise, augmenter sa trésorerie.

Via une campagne de financement, les entreprises empruntent donc facilement aux particuliers.

En investissant en crowdfunding, vous financez donc une entreprise pour un projet particulier. Vous savez alors à quelle entreprise vous prêtez et avez une présentation du projet dans lequel vous investissez. En contrepartie, l’entreprise vous rembourse le capital sur plusieurs années avec des intérêts.

Exemple de projet en crowdfunding

Exemple de fonctionnement

Les entreprises préfèrent parfois ce mode de financement que le chemin classique de la banque. En effet :

  • Les banques demandent souvent un apport conséquent.
  • La banque finance parfois une partie du projet et le reste du budget nécessaire s’obtient auprès des particuliers.
  • L’entreprise juge plus rapide et plus simple de s’approvisionner par du crowdfunding que par un prêt bancaire. Notamment lorsque les sommes sont inférieures à un certain montant ou que les taux d’intérêts sont hauts.

Exemple : une entreprise à besoin de 50 000€ pour acheter une nouvelle machine.
L’entreprise contacte une plateforme de crowdfunding et présente son projet.
La plateforme analyse le projet, le valide et l’ouvre au financement participatif.
Les particuliers inscrits peuvent prêter leur argent à cette entreprise via la plateforme.
Le remboursement se fait suivant un échéancier défini avec un taux d’intérêt connu.

Une plateforme en ligne va donc récolter l’argent nécessaire auprès des particuliers et gérer le remboursement de chaque investisseur.

echeancier-exemple-crowdfunding
Echéancier pour un prêt de 100€ sur 36 mois

Crowdfunding : actions ou obligations ? 

Il y a plusieurs manières d’investir dans des entreprises.

  • Investir pour le développement de l’entreprise ou d’un projet à son lancement.
  • Prêter son argent pour son développement et percevoir des intérêts.

🔎 Si on finance un projet ou une entreprise dans sa phase de développement ou création, on parlera de crowdfunding. La rémunération peut se faire sous forme d’actions ou de réduction d’impôts. Le risque est plus élevé.

🔎 Si on parle d’un prêt d’argent pur à une entreprise, on parle de crowdlending. Cela s’apparente à des obligations. Vous prêtez de l’argent, on vous rembourse à une date définie avec des intérêts fixés.

Je considère ici que crowdfunding et crowdlending sont la même chose. Concrètement pour un prêteur débutant (nous, petits investisseurs) c’est globalement similaire.

Il est aujourd’hui très facile d’investir en crowdfunding.

Des sites internet, appelées plateformes de prêts ou de crowdfunding, mettent en relation les entreprises et les particuliers qui souhaitent investir.

Ces plateformes présentent tous les projets avec le rendement, la durée du prêt et aussi souvent une note de risque. Elle calcule cette note en fonction de la solidité de l’entreprise : trésorerie, chiffre d’affaire, secteur, expérience dans le crowdfunding, recours à l’emprunt bancaire ou non, gestion comptable …

Vous disposez également d’informations sur le projet à financer. Par exemple pour un projet immobilier vous avez l’endroit, les devis travaux, les futurs loyers …

Chaque plateforme peut avoir une thématique ou non : énergies renouvelables, immobilier, technologie …

Vous pouvez donc vous y inscrire et faire un premier virement. L’argent est disponible tant qu’il n’est pas investi sur des projets. Vous pourrez ensuite choisir vos projets.

Aucun frais n’est facturé pour les investisseurs prêteurs sur la plupart des plateformes.

📌Vous trouverez un avis sur toutes celles que j’utilise dans cet article : meilleures plateformes de crowdfunding en 2024.

📌 Téléchargez également le guide du parrainage pour bénéficier de bons plans à l’inscription.

L’investissement en crowdfunding présente de nombreux avantages.

  • La plupart des projets sont accessible à partir de 100 euros, parfois moins.
  • Le rendement est souvent intéressant : de 5 à 12% selon le type de projets.
  • Vous percevez des revenus complémentaires tous les mois ou tous les ans.
  • Le taux et les intérêts sont connus à l’avance. Pas de surprise comme en bourse.
  • Le crowdfunding permet de bien diversifier vos investissements.
  • C’est très facile et intuitif grâce aux plateformes de prêter et percevoir des intérêts.
  • La durée de placement est relativement courte : 1 à 5 ans.
  • Vous investissez directement dans l’économie réelle en prêtant à des entreprises françaises.

Il est donc judicieux d’allouer une partie de votre épargne à des plateformes de crowdfunding. Pour bien démarrer, en attendant de se former sur l’immobilier ou la bourse. Ou encore dans un but de diversifier, pour ne pas tout avoir en immobilier ou en bourse.

🙋 Pour l’avoir vécu, quand la bourse chute violement, ou que les taux augmentent rapidement, vous êtes content d’avoir un peu d’épargne ailleurs.

Face à ces avantages, on recense tout de même quelques inconvénients de taille dans l’investissement en crowdfunding.

  • Votre épargne est immobilisée. Si vous prêtez 1000€, aucun moyen de les récupérer avant la fin du prêt.
  • Le risque est présent. Plus on augmente le rendement, plus le risque de ne pas se faire rembourser à 100% existe. Les retards sont aussi très fréquents.
  • Le rendement net après impôts est 30% plus faible que le rendement brut à cause de la flat taxe. Sur un projet à 5%, on touche 5*0.7 = 3.5% net.
  • La diversification des plateformes. Il est conseillé d’utiliser plusieurs plateformes, ce qui fait que votre argent se retrouve à plusieurs endroits.

Le rendement attractif du crowdfunding n’est donc pas exempt de risques.

Vérifiez également que la plateforme à bien l’agrément PSFP de l’Autorité des Marchés Financiers. Toute les plus connues l’ont.

Plus de rendement = plus de risque

En crowdfunding, comme dans la plupart des placements financiers rémunérateurs, il existe un risque de perte en capital.

Il faut donc respecter les règles de base :

  • diversifier les projets, les thématiques, et les plateformes
  • prêter de l’argent dont vous n’avez pas besoin à court terme.

Le risque principal est le non remboursement. Si l’entreprise fait défaut, elle ne pourra pas rembourser les investisseurs. Vous perdez alors une partie de votre investissement. Si le remboursement du prêt était mensuel, alors vous perdez tous les mois qui restent. Si le remboursement est ‘in fine’ soit le tout en fin de prêt, alors vous pouvez perdre presque tout votre investissement.

C’est souvent le cas en crowdfunding immobilier. La ou le rendement est le plus élevé, on note beaucoup de retards de remboursement. Vous pouvez alors être remboursé 1 an plus tard que prévu. Cela affecte votre rendement et immobilise votre épargne 1 an de plus. C’est à prendre en compte si vous prêtez beaucoup et souhaitez réinvestir par ailleurs.

En effet, le crowdfunding immobilier présente des projets neufs et non pas des entreprises bien implantées qui empruntent juste pour s’agrandir. Les prévisions de vente d’appartements peuvent être surévaluées.

De plus, avec la remontée des taux en 2023 et l’inflation, beaucoup de projets se sont retrouvés non rentables à cause du cout des travaux et de la baisse des prix de l’immobilier.

Heureusement, cela ne concerne que quelques projets. En contrepartie, on trouve un rendement beaucoup plus intéressant qu’un placement sûr.

Les plateformes attribuent tout de même une note de risque à chaque projet.

wiseed-risque-crowdfunding
Exemple de projet immobilier sur Wiseed
wiseed-exemple-projet-immobilier-crowdfunding

L’impact du covid 19 sur mes investissements en crowdfunding 

Le covid a fait chuter la bourse d’environ 40%. Ainsi, mes placements en bourse ont vu rouge vif avec plusieurs milliers d’euros en moins value.

Le crowdfunding, qui permet d’investir dans l’économie réelle et locale à causé bien des difficultés aux PME et aux projets immobiliers, complètement arrêtés.

Les plateformes ont donc communiqué aux investisseurs les difficultés rencontrées par les entreprises.

Environ un quart des projets ont pris 3 mois de retard. Ce qui est largement acceptable au vu de la situation de Mars 2020. De plus, les plateformes ont été rassurantes.

Le crowdfunding à donc plutôt bien résisté au covid pour les investisseurs.

Voilà plusieurs années que j’investi en crowdfunding (depuis 2016). J’ai donc un peu de recul et peut vous donner quelques conseils.

  • Achetez mon carnet de suivi d’investissement pour bien noter votre avancement
  • Téléchargez mon fichier Excel de la newsletter pour calculer et gérer votre patrimoine.

Je conseille d’avoir une gestion très passive. Notez juste quelque part combien vous avez investi sur quelle plateforme. Par la suite, les plateformes vous présentent un échéancier pour vous rappeler quand et combien vous allez recevoir. Elles fournissent également un échéancier et un contrat en PDF.

Evidemment, je vous recommande de tester plusieurs plateformes. Pour profiter de quelques offres de parrainage, mais aussi pour diversifier les thématiques.

J’ai par exemple commencé avec Lendosphere et Lendopolis, car le secteur des énergies renouvelables connait peu de défauts. C’est subventionné et souvent les entreprises sont spécialisées et arrivent donc bien à maitriser leurs projets.

Puis profitez de revenus tous les mois. Personnellement j’ai toujours réinvesti mes gains pour faire effet boule de neige. J’ai retiré une partie en 2023 lors de mon année sabbatique pour avoir un complément de revenu.

En conclusion, on retiendra que le crowdfunding est un investissement facile, responsable et assez rémunérateur. C’est par là que j’ai commencé en 2016 avant d’investir en bourse ou en immobilier.

Investir en crowdfunding conviendra à beaucoup de profils. Ceux qui ont peu d’argent à investir et débutent comme ceux qui sont déjà expérimentés.

La durée de placement est courte, le rendement attractif, le tout sans besoin de se former ou de bouger de son écran. Il permet de recevoir des revenus complémentaires mensuels.

En revanche, les risques sont bien présents. Premièrement, votre argent est totalement immobilisé.

Puis un projet en défaut peut plomber votre rentabilité si vous perdez plus de 50% de votre investissement. Il faut donc bien choisir sa plateforme, diversifier, être patient et être prêt à perdre l’argent qu’on investi.

Parcourez mes articles pour voir les plateformes que je recommande, et téléchargez le guide du parrainage pour bénéficier de plusieurs centaines d’euros offerts.


🏢 Raizers : avis sur la plateforme de crowdfunding immobilier

🐥 PretUp : la plateforme familiale pour démarrer

☀️ Lendopolis : prêtez pour des centrales solaires


Téléchargez le Kit du Débutant

cadeau-pdf-excel-debutant-investir

- Le mini guide pdf pour vous préparer à investir.

-Un fichier de gestion personnalisable.

- Le guide du parrainage avec tous les bons plans et plusieurs centaines d'euros à la clé.

Une newsletter occasionnelle de qualité sur toutes les infos d'investissement, pour vous former et vous informer.

Pas de spam. Une newsletter avec des actualités épargne, bourse, immobilier. Désinscription en 1 clic.