france-valley-avis

[France Valley] Avis sur la solution pour diversifier et défiscaliser responsable

5/5 - (1 vote)
france-valley-avis

Les forêts, voici un investissement assez atypique. Je ne parle pas souvent de défiscalisation, ne faisant pas partie de mes priorités. Cependant, j’ai investi avec France Valley qui peut à mon avis intéresser certains d’entre vous.

Retrouvez donc pourquoi investir dans les forêts, mon avis sur les produits et caractéristiques de France Valley, et enfin à qui ce produit s’adresse.

📖 Temps de lecture10 minutes
🎯 Type d’investissementDiversification – Défiscalisation
💸 Montant investi5000 €
🎁 ParrainageEchange avec un conseiller personnalisé

France Valley est une société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers, fondée en 2013.

France Valley permet aux particuliers d‘investir dans les forêts et les vignes via des Groupements Forestiers d’Investissement ou Groupements Fonciers Viticoles.

🔍 GFI = Groupement Forestier d’Investissement. C’est un support qui permet d’investir directement dans des hectares de forêts.

Le groupe gère aujourd’hui plus de 300 forêts, ce qui représente 37 000 hectares. Pour un citadin comme moi, cela ne signifie pas grand chose… Mais sachez que 30% du territoire Français est composé de forêts, et qu’on compte 182 millions d’hectares en Europe.

France Valley investit donc dans les forêts via la constitution de différents GFI. Et vous, petit investisseur, achetez des parts de GFI.

🌿France Valley entretient et exploitent les forêts en misant sur le développement durable, ce qui en fait également un investissement responsable.

Investir dans les forêts pour bénéficier d’un avantage fiscal très intéressant

 

➡️ Retour sur le dispositif de réduction d’impôts pour l’investissement en PME. 

💡En France, il est possible d‘investir au capital de petites et moyennes entreprises et de bénéficier d’une réduction d’impôts allant de 18 à 25% du montant investi.

Investir dans les forêts offre le même avantage fiscal. 

En investissant avec France Valley, vous percevez dès l’année d’après une réduction de votre impôt sur le revenu. Une baisse de votre impôt, ou un remboursement de 25% du montant investi chez France Valley.

Exemple :
En 2020 j’investi 5000€ chez France Valley

En 2021 lors de ma déclaration fiscale, je déclare cet investissement
L’administration déduit automatiquement 1250€ sur mon impôt final. 
(25% * 5000€)

reduction-ir-forets
Extrait de ma propre déclaration 2021 pour 2020

Voici les autres avantages fiscaux d’un investissement en forêts chez France Valley :

  • Les GFI sont un investissement foncier, qui ne compte pas dans l’assiette de l’Impôt sur la Fortune Immobilière
  • Les GFI sont un investissement foncier, qui ne compte pas dans l’assiette de l’Impôt sur la Fortune Immobilière 
  • En cas de transmission, un abattement de 75% de la valeur des parts (pour les GFI France Valley Patrimoine et France Valley Forêts). 

Exemple : 50 000€ d’investissement, dont 10% de souscription. 
L’argent effectivement investi en forêts est d’environ 85%, le reste étant de la trésorerie
85% de (10% de 50 000€) = 38 250€
Le montant considéré comme transmis est alors de 25% de 38 250€ = 9562€ + les 15% de trésorerie (6750€)
Soit encore 16 312€ pour une valeur de 45 000€

➡️ Les conditions pour profiter de 25% de retour sur investissement la première année

⚠️ Pour profiter de cette réduction fiscale, il faut garder les parts pendant 7 ans minimum.

⚠️ La réduction maximale est 10 000€/foyer/an. La réduction d’impôt qui ne serait pas utilisée l’année de l’investissement est reportable sous certaines conditions. Si vous bénéficiez déjà d’autres réductions d’impôts (service à la personne, Pinel…), alors il vaut mieux séquencer votre investissement sur plusieurs années. 

📌 On notera que le retour sur investissement est donc quasiment direct. 1250€ reçus pour un investissement de 5000€ c’est 25% de rentabilité la première année. Par la suite, les rendements des forêts sont par contre moins attrayants que d’autres placements. Nous y viendrons plus bas.

On note enfin d’autres spécificités fiscales intéressantes :

  • On considère que le bois est amené à être coupé. Ainsi, fiscalement, vous n’êtes propriétaire que du terrain, alors que dans les faits vous êtes propriétaire du terrain et du bois.
  • L’investissement en GFI bénéficie du régime des plus values de l’immobilier : exonération après 22 ans hors prélèvements sociaux, exonération totale après 30 ans. 

Investir dans les forêts pour diversifier votre patrimoine

Si vous parcourez mon blog vous verrez que j’insiste beaucoup sur ce principe : la diversification.

Investir avec France Valley, c’est investir dans la filière bois. Le bois est une ressource naturelle tangible.

Le bois est une matière première utilisée pour plusieurs marchés :

  • Construction : matériaux, recherche de neutralité carbone, énergie biomasse
  • Papier : urbanisation, e-commerce, substitution du plastique
  • Hygiène et Textile : croissance démographique, vieillissement de la population
  • Emploi : plus de 400 000 emplois directs et indirects en France
  • L’UE entre dans une démarche d’autonomie énergétique. 

Mentionnons aussi qu’investir dans un GFI est considéré comme un investissement offrant des revenus agricoles et fonciers. Il viennent de la coupe et vente du bois mais aussi des loyers de terrains pour les droits de chasse et pêche.

L’avantage d’investir dans des ressources naturelles est également leur décorrélation avec les marchés financiers. Lors de la dernière crise (guerre en Ukraine) le bois a vu son prix fortement augmenter quand les marchés eux ont baissé durant plusieurs mois. On retrouve une notion de valeur refuge qui, de manière générale, suit au moins l’inflation.

📌 En moyenne sur une longue période, le prix du bois augmente de 3% par an. 

Investir dans un GFI permet donc :

  • de profiter du dispositif de réduction d’impôt de l’investissement en PME (25% du montant investi)
  • de bénéficier de revenus agricoles et fonciers, en évitant l’IFI
  • d’investir dans une classe d’actif décorrélée
  • de préparer sa transmission

Un investissement responsable

🔍 Le territoire français est recouvert de forêts. Elles sont à 75% privées. L’Europe contient à priori moins de bois que d’autres continents, mais son exploitation gérée et encadrée offre un meilleur rendement. Les premières lois sur le traitement des forêts datent du 13ème siècle.  

L’Etat encourage donc les investisseurs français à investir pour la préservation et conservation du patrimoine.

D’autre part, les forêts privées sont gérées de manière professionnelle, avec des engagements sérieux, notamment en matière de durabilité. Elle sont exploitées de manière à les préserver et à les développer pour en tirer le meilleur. 

isr-forets

France Valley fait donc partie des sociétés qui s’engagent à tenir plusieurs engagements avec les normes européennes pour l’investissement responsable (PEFC, FSC).

Par ailleurs, le marché de la foresterie offre 2.6 millions d’emplois.

En investissant en GFI, en plus de diversifier votre patrimoine, vous aidez à la préservation des forêts, et au maintien de ce patrimoine pour des investisseurs français. 

investissement-foret-responsable

Les frais des groupements forestiers d’investissement

Il faut savoir que, comme avec les SCPI, on paye des frais de souscription pour investir dans un GFI (environ 10%)

Exemple :
J’investis 1000€ dans une part de GFI
SI je veut revendre ma part, elle ne vaut que 900€.

📌 La réduction d’impôt se fait bien sur le montant total investi (1000€ offrent 250€ de réduction d’impôt). Le rendement se calcule également sur ces 1000€.

Ainsi, encore plus que pour les SCPI dont le rendement est supérieur, l’investissement en GFI est conseillé pour une période d’investissement supérieure à 10 ans.

En effet, si on suppose une revalorisation du prix de la part à 2% par an, il faudra presque 10 ans pour revendre sa part au prix ou on l’a acheté. De plus, on est engagé sur 7 ans pour bénéficier de l’avantage fiscal. 

En attendant, vous percevez bien une réduction d’impôts et des dividendes. 

Il peut exister des droits d’entrée de 5%, mais avec mon lien partenaire vous êtes affranchi de ces frais.

Les autres frais sont liés à la tenue administrative et comptable du groupement, mais aussi aux frais d’acquisition et de gestion des actifs (droits de mutation, frais d’expertise…). 

Si vous êtes familier avec les SCPI, le fonctionnement est très similaire. L’actif est lui, bien différent. 

La performance des groupements forestiers d’investissements

 

➡️ Comment gagne t’on en investissant dans le bois ? 

💵 Les forêts délivrent un rendement annuel d’environ 2.5% net de frais de gestion.

Ces 2.5% de rendement se retrouvent dans :

  • la valorisation du prix de la part, due à l’augmentation du prix du bois 
  • l’éventuelle distribution de dividendes, issue de l’exploitation de la forêt.

On rappelle qu’un groupement investissement forestier tire ses revenus de :

  • la coupe du bois (bénéfices agricoles)
  • les loyers pour l’encadrement de chasse et de pêche (revenus fonciers)
  • des intérêts de la trésorerie (revenus mobiliers)

La diversification de ces revenus est très importante pour le GFI et pour l’investisseur.

france-valley-performances
Augmentation du prix des hectares de forêt

La part de 900€ finit donc, à un rythme de 2% par an, à mettre environ 5 ans pour atteindre le prix de 1000€ payé par l’investisseur.

Ayant investi fin 2020, j’ai bien profité de l’avantage fiscal de 25%.

Par contre je n’ai pas encore reçu de dividendes. Et pour cause, il faut du temps à France Valley pour investir l’argent des particuliers (entre 1 et 2 ans).

France Valley, pour profiter du dispositif d’investissement en PME, doit créer plusieurs GFI de petites capitalisation. 

Les conseillers de France Valley sont disponibles pour en discuter. De mon avis, je trouve quand même que fin 2023, c’est étonnant de ne toujours pas avoir reçu de dividendes.

📌 Il faut considérer que sur une très longue durée, un investissement en GFI va procurer un rendement de 2% à 4% par an, avec la majorité du rendement la première année sous forme de réduction fiscale. 

➡️ Combien de temps garder ses parts de GFI ? 

L’intérêt est donc à mon avis de vendre ses parts dès 10 ans de détention, contrairement à des parts de SCPI que je conseillerais de garder plus longtemps.

La question se pose alors de la règlementation à ce moment là. Si l’avantage fiscal perdure, il n’y aura pas de mal à revendre ses parts. Si non, cela peut être un peu plus long dans la mesure ou il faut trouver des investisseurs ayant des besoins plus particuliers (transmission notamment).

Mentionnons tout de même que chaque GFI conserve tout de même 10% de trésorerie pour faire face entre autres à des retraits de parts. 

En ce qui concerne l’avantage fiscal, avec ce qu’il se passe en ce moment, l’Europe tend plutôt à se concentrer sur son autonomie vis à vis de ce genre de matière première. On peut alors penser à mon avis que l’état va continuer d’aider les investisseurs en offrant une réduction d’impôt. 

Ainsi, en ajoutant

  • le bénéfice de l’avantage fiscal offrant 25% de retour sur investissement la première année
  • en supposant 2% par an

on atteint un rendement de 4% par an sur 10 ans. Ce qui correspond à ce qu’un petit investisseur recherche sur mon site, sans prendre trop de risque.

Si vous êtes amenés à garder vos parts de GFI et à les transmettre, alors l’opération patrimoniale peut s’avérer très intéressante. Puisque, comme vu plus haut, vous n’êtes imposés que sur environ 20% de votre investissement.

Les groupements forestiers d’investissements de France Valley

Les principaux GFI de France Valley sont :

  • France Valley Patrimoine, le plus ancien, dont la souscription ne permet plus de disposer de l’avantage fiscal
  • La gamme France Valley Forets : aujourd’hui composée de 13 fonds : France Valley N°1 à 13. En 2023, France Valley commercialise les fonds 9 à 13.

En 2020, j’ai investi au sein de France Valley 3. Je reçois donc les rapports semestriels en PDF dans ma boite e-mail. Ce rapport présente le marché du bois ainsi que les nouvelles acquisitions et directions du groupe. 

📌 Le minimum d’investissement est de 1000 euros.

Un fond plus accessible

Depuis 2021, France Valley propose donc un nouveau fond d’investissement : France Valley Revenu Europe, qui s’élargit aux autre pays de l’UE.

L’objectif, non garanti, par Revenu Europe est un rendement de 2.5% par an en considérant la encore :

  • les revenus issus de la collecte du bois et de l’exploitation des forêts, distribués sous forme de dividende annuel
  • l’augmentation de la valeur des parts, et donc du prix des forêts

L’avantage principal, qui est à mon avis la réduction d’impôt, est bien effective sur France Valley Revenu Europe. Ainsi, vous pouvez recevoir 25% de votre investissement sous forme de réduction d’impôts l’année suivant votre investissement.

avis-fv-revenu-europe

🤝 Pour plus d’informations : voir le formulaire de contact France Valley 

Un élargissement de l’investissement forestier à l’échelle européenne

L’avantage évident ce produit est aussi la diversification à l’échelle Européenne.

France Valley investi dans plusieurs pays d’Europe grâce à ce nouveau fond. Les pays baltes et nordiques sont les plus ciblés par France Valley (Finlande, Lituanie…), avant les pays d’Europe centrale (Allemagne, Autriche…). Investir sur toute l’Europe permet de diversifier le type de bois : chêne, hêtre, teck, sapin … 

💻 Retrouvez France Valley sur Linkedin qui présente ses premières acquisitions européennes.

forets-europe-france-valley
-france-valley-revenu-europe-avis

Investir dans les forêts est assez atypique. On d’investissement de niche. Ainsi, je le conseillerais plutôt à des investisseurs ayant déjà un patrimoine en place, avec entre autre déjà un peu d’immobilier.  

🤝 Prenez contact avec un conseiller pour échanger sur votre situation et souscrire à des parts de GFI. Mon lien vous offre les frais d’entrée.

Un produit de défiscalisation simple

L’avantage fiscal étant le principal avantage, ce produit s’adresse aussi à des foyers qui payent un impôt conséquent (au moins 3000€). 

📌 Contrairement à un investissement en Pinel, vous avez la réduction d’impôt en une fois, en moins de 12 mois. Très utile donc pour des foyers dont l’impôt peut varier d’une année sur l’autre. C’est notamment mon cas avec une année sabbatique en 2023, qui discrédite donc tout investissement en Pinel. 

Egalement, investir en GFI permet de défiscaliser de petites sommes. France Valley est accessible à partir de 1000 euros.  On est pas sur un produit Pinel à 250 000€ qui force à un crédit et un effort d’épargne. 

Avant d’investir, je recommande donc de se familiariser d’abord un peu plus avec l’immobilier et notamment avec les SCPI, dont le fonctionnement est très similaire. Le rendement des SCPI est supérieur, la liquidité également (on peut sortir à tout moment). Les revenus sont eux aussi plus réguliers. 

Je positionnerais donc cet investissement entre les SCPI et le Pinel.

Par contre, dans une optique de diversification, investir dans les forêts reste intéressant. La classe d’actif est assez unique, et il est plaisant de posséder des parts de forêts européennes.

Nous ne pouvons prédire la répercussion directe du conflit russo-ukrainien sur le bois, mais une hausse des prix semble probable (25% en Mars 2022). Acheter des parts de groupements forestiers, c’est aussi aider l’Union Européenne à préserver un patrimoine naturel. 

Rappelons enfin que, pour préparer sa transmission, les GFI sont un moyen intéressant de réduire la facture fiscale. Si vous réfléchissez à la question, que vous souhaitez réduire votre impôt, et faire un investissement responsable, souscrivez donc à des parts de France Valley ! 

Les risques d’investir en groupement forestier 

Du côté des risques, on note la durée de détention obligatoire allant de 5 à 7 ans.

C’est souvent le cas pour des produits de défiscalisation, et c’est normal. France Valley s’adresse là encore à des patrimoines déjà constitués. Il ne faut pas avoir besoin de l’argent investi pendant toute cette période.  

La revente de parts étant organisée par France Valley mais non garantie, le risque est donc de ne pas pouvoir revendre rapidement. Mais il y aura à mon avis toujours des acheteurs pour de petits montants (inférieurs à 50 000€). De plus, France Valley dispose d’une poche de liquidité d’au moins 10% pour faire face aux retraits. Il faut bien avoir en tête que beaucoup investissent pour défiscaliser puis transmettre. Ainsi, les demandes de revente de part restent rares pour l’instant. 

Les intempéries peuvent également impacter l’exploitation des forêts. Que ce soit les incendies ou les tempêtes, les arbres sont fragiles. Les risques en France restent modérés (le dernier ouragan date de 1999). De plus, la diversification à l’échelle Européenne dilue ce risque.

Concernant le rendement, il n’est pas garanti. Si vous souhaitez des revenus complémentaires, il faudra chercher plutôt du côté de l’immobilier géré comme les SCPI. En ce qui me concerne, je n’ai pas encore reçu de dividende sur mes 5000€ investis. J’espère donc une revalorisation du prix de la part conséquente d’ici une dizaine d’année. 

AvantagesInconvénients
– Réduction d’impôts de 25% l’année d’après l’investissement : c’est 25% de rentabilité– Garder les parts 7 ans : argent immobilisé
– Investissement minime possible et en one shot : 1000, 5000€ c’est rien comparé à un Pinel – Frais de souscription qui obligent de garder près de 10 ans pour que ce soit rentable
– Diversification : bois, forêts, foncier, Europe … – Atypique peut être difficile à revendre
– Investissement responsable pour la conservation des forêts– Rendement (dividendes) sur investissement faible : 1 à 3%.

En conclusion, on notera que cet investissement atypique est réservé à certains profils d’épargnants ayant un besoin plus spécifique.

Il est très utile pour bénéficier d’une réduction d’impôts en ‘one shot’. C’est à dire qu’il ne s’étale pas sur plusieurs années comme du Pinel. Pratique quand on ne connait pas son imposition sur 25 ans. Cela correspondait personnellement à mes projets de vie : un impôt sur le revenu important mais aucune volonté de m’engager sur un appartement pendant 25 ans. 

La diversification est également une variable notable à prendre en compte. Il est important d’avoir plusieurs classes d’actifs pour plusieurs objectifs. Ici, je défiscalise mais j’investi aussi dans un actif décorrélé des marchés financiers, qui suit l’inflation, tout en profitant d’un petit rendement.

Enfin, dans une approche patrimoniale globale intégrant la transmission, investir en GFI présente évidemment un avantage de poids. L’assiette taxable est grandement réduite, et une longue durée de détention des parts (22 à 30 ans) efface tout impôt sur la plus value. A mesure de 2% par an, l’opération est très intéressante. 

Bien évidemment, pour un avis patrimonial global, entrez en contact avec un conseiller France Valley. Je vous recommande d’ailleurs d’en profiter gratuitement avant toute souscription en suivant mon lien 🙂. 

🌲 Si vous souhaitez donc diversifier et défiscaliser responsable ou enraciner votre patrimoine, vous pouvez acheter sans trop de risque vos premiers hectares de forêts.


Ces articles pourraient également vous intéresser :

🪙 Investir dans l’or : pourquoi et comment ?

🏢 CORUM : la meilleure SCPI ?

🐥 Ramify : la gestion polyvalente de votre épargne

Téléchargez le Kit du Débutant

cadeau-pdf-excel-debutant-investir

- Le mini guide pdf pour vous préparer à investir.

-Un fichier de gestion personnalisable.

- Le guide du parrainage avec tous les bons plans et plusieurs centaines d'euros à la clé.

Une newsletter occasionnelle de qualité sur toutes les infos d'investissement, pour vous former et vous informer.

Pas de spam. Une newsletter avec des actualités épargne, bourse, immobilier. Désinscription en 1 clic.